Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
                                                                       AMIS DES MOULINS 61

« Nous ne casserons jamais nos moulins »

25 Mai 2018

Les propriétaires de moulins demandent la mise en place de l'article qui exempt de toute obligation les moulins équipés pour produire de l'hydroélectricité.

C'est samedi qu'avait choisi l'association Les Amis des moulins 61 pour tenir leur assemblée générale.Les adhérents se sont réunis à la salle des fêtes de Longny-au-Perche pour passer en revue les actions de l'association en 2017 et traiter des projets pour 2018. Le président André Quiblier a souligné la représentativité de l'association qui est présente, via ses adhérents, sur vingt cours d'eau ornais.« 500 000 € pour quelques poissons »

Ce dernier s'est ensuite exprimé : « Nous regrettons le manque de dialogue avec les acteurs de l'eau et nous pensons que ce ne sera pas par la force que nous réglerons les problèmes, les propriétaires de moulins sont des gens pacifiques, sans doute par le fait d'habiter au bord de l'eau, nous ne sommes pas des « va-t-en-guerre » et sommes en phase avec les règles de la biodiversité mais nous n'accepterons jamais la casse de nos ouvrages et si modification il doit y avoir, il faudra que soit mis en face le coût de l'opération eu égard aux résultats escomptés, il n'est pas acceptable de dépenser jusqu'à 500 000 € sur un ouvrage pour le passage de quelques poissons ».

Les propriétaires demandent la mise en place de l'article voté par le parlement qui exempt de toute obligation les moulins équipés pour produire de l'hydroélectricité en rappelant que ce dernier a été voté le 24 février 2017 et qu'il n'est toujours pas mis en application dans l'Orne alors qu'il est mis en pratique dans les départements voisins, entre autres dans l'Eure-et-Loir.

Lors de cette réunion des élus dont la députée Véronique Louwagie, le conseiller départemental Guy Monhée, Christian Baillif maire de Longny-les-Villages se sont relayés pour apporter leur soutien au patrimoine que sont les moulins hydrauliques ornais.

 « La question des moulins est un enjeu de protection du patrimoine et de l'environnement à soutenir tout en encourageant la production d'hydroélectricité à petite échelle, les moulins sont des outils économiques, écologiques et touristiques dont le rôle en matière d'énergies renouvelables est non négligeable » ajoute Véronique Louwagie. L'association se porte bien déclare le président puisque nous enregistrons plus de 10 % d'adhérents en plus cette année ainsi que des adhésions de soutien comme « Les maisons paysannes de l'Orne ».

 
 

Composition du bureau. Président, André Quiblier ; trésorière, Muriel Brandel ; secrétaire, Georges Cappelle.*

 

Par OUEST FRANCE

Par Ouest-France

Modifié le 

Photo Ouest France

Photo Ouest France

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article