Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
                                                                       AMIS DES MOULINS 61

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, et son cabinet doivent plancher cet été

3 Juillet 2018

Bonjour,

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, et son cabinet doivent plancher cet été sur une instruction ministérielle à propos de la continuité écologique des rivières, cette réforme ayant mené à la destruction et à la mise en danger de trop nombreux moulins, étangs et autres éléments du patrimoine hydraulique.

Nous devons peser. Nous allons, encore une fois, saisir le ministre. Mais nous voulons le faire avec vous

Pour rappel, le Conseil national de l'eau avait ouvert un cycle de discussion sur la continuité écologique en novembre 2017 et est en train de clore ses travaux. Hélas, malgré tous les efforts des fédérations de moulins et de riverains, les propositions finales qui seront remises au ministre sont en deçà des espérances : si des problèmes sont enfin reconnus, la direction de l'eau et de la biodiversité du ministère de l'écologie persiste à bloquer toute remise en question substantielle de ses choix aberrants. Elle veut ajouter de la complexité à la complexité, sans admettre que la réforme est mal fondée, que la casse doit cesser, que l'argent public est indispensable aux dispositifs de franchissement, que bien trop de rivières et d'ouvrages ont été classées sans enjeu écologique réel.

Il nous faut ré-affirmer, avec force, notre position.

En conséquence, nous vous proposons de signer cette lettre pétition à Nicolas Hulot pour que cesse immédiatement la destruction des ouvrages hydrauliques et les pressions administratives visant à rendre cette destruction inévitable. 

Nous vous demandons non seulement de la signer pour l'ouvrage dont vous êtes propriétaire ou riverain, mais aussi de diffuser le lien, massivement, à toutes les personnes susceptibles de rejoindre ce combat. De l'envoyer à vos contacts, de la partager sur vos réseaux sociaux, de la dupliquer partout où nécessaire.

Concernant les associations ou collectifs locaux, nous leur demandons d'envoyer l'appel à chacun de leurs adhérents, de leur en expliquer l'importance, de mettre le lien sur leurs sites afin qu'il reçoive le maximum de soutiens par les visiteurs de passage.

Il y a 20 000 ouvrages classés en liste 2, et donc menacés. Une moitié sont des ouvrages d'intérêt patrimonial, énergétique ou écologique : plus nos signataires se rapprocheront de ce chiffre, plus le symbole sera clair. Et inversement... Il est donc impératif de s'engager, et de pousser nos concitoyens à le faire. Sans cet engagement, l'avenir de notre cadre de vie sera décidé sans nous, et en l'occurrence contre nous

Cette lettre-pétition sera remise à Nicolas Hulot mais également envoyée à tous les députés et sénateurs, en les informant à l'occasion de la persistance des problèmes et leur demandant d'intervenir auprès du ministre pour y mettre fin.

Nous ne reculerons pas. Nous ne nous tairons pas, nous ne nous découragerons pas, nous ne nous vendrons pas.

Les ouvrages hydrauliques sont un formidable héritage : nous n'avons pas seulement le droit de les préserver, mais le devoir de les défendre et de les transmettre aux générations futures. Ce ne sont pas quelques instances amnésiques et dogmatiques qui nous détourneront de ce chemin.

Je vous remercie par avance pour cette nouvelle mobilisation au service de notre cause commune. Et pour ceux d'entre vous qui pourront venir à nos rencontres annuelles, à très bientôt à Semur-en-Auxois.

Avec mes amicales pensées,  CF Champetier

Pour Hydrauxois

A ce jour 4300 signatures il nous en faut le double alors SIGNEZ et Faites SIGNER  cette lettre sur                :     https://www.change.org/p/ministre-de-la-transition-%C3%A9co…

Soyez représentés soyez entendus!

Les Amis des moulins 61

 

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, et son cabinet doivent plancher cet été
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article