Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
                                                                       AMIS DES MOULINS 61

Faudrait savoir !

20 Juillet 2019


Les Amis de la Sèvre Nantaise et affluents ont organisé un rassemblement pour sensibiliser le public au fait que nos gestionnaires de nos rivières veulent les détruire, sous le prétexte de l'interprétation française d'une Loi Européenne sur la "continuité écologique".

>  

TV Sèvre et Maine (télé par internet), Ouest France, L'Hebdo de Sèvre & Maine, ces trois médias ainsi qu'une trentaine de pêcheurs, riverains, et curieux étaient présents, nous avons démontré que le manque d'eau par l'ouverture des vannes, et bientôt la destruction des chaussées ne pouvait être que défavorable pour l'environnement et à la rivière.

>  

Nous demandons expressément à ceux qui gèrent notre patrimoine de respecter les conclusions suivantes:

>  

>

 Le 19 juillet 2019 par cette action symbolique de remise en place de vannes sur la chaussée du Pé de Vignard à Le Pallet (44330) nous demandons officiellement à Monsieur Xavier Rineau 1er adjoint de la commune, ainsi qu’à l’administration qui gère notre Sèvre Nantaise et ses affluents (l’EPTB) de :

1)    De remettre en place les vannes sur les deux chaussées de la Sèvre, pour le maintien du niveau de l’eau en haut surtout en période d’été.

2)    De ne pas détruire, ni araser, même partiellement nos deux chaussées, comme il est prévu à court terme.

3)    D’entretenir ces chaussées et leurs moulins, et d’améliorer en installant des micros centrales électriques.

4)    D’entretenir les abords, les rives, les lits des rivières ce qui devrait être la fonction primordiale des personnes qui gèrent notre patrimoine.

 

Les Amis de la Sèvre Nantaise et affluents

PS: Vous aurez la possibilité de consulter les médias dans les prochains jours, quelques photographies sont en P.J.

Faudrait savoir !
Faudrait savoir !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article