Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
                                                                       AMIS DES MOULINS 61

Après avoir détruit les réservoirs Normands de la Sélune et la roche qui boit parmi tant d'autres...l'on s'aperçoit que les lacs et retenues d'eau ont un rôle à jouer pour demain 

9 Septembre 2022

Face au déficit hydrique du printemps et de l’été 2022, les quatre grands lacs ont joué pleinement leur rôle et ont permis de maintenir le niveau de la Seine et de ses affluents. Au 23 août, 500 millions m3 d’eau étaient encore disponibles pour poursuivre les restitutions tout au long de l’automne.

Cet été, la part d’eau restituée depuis les 4 lacs-réservoirs a représenté jusqu’à 98 % du débit observé sur les territoires en aval, et 55 % du débit enregistré à Paris-Austerlitz. «Avec une capacité restante de plus de 60%, les lacs pourront poursuivre, sans difficulté, le soutien d’étiage après le 1er novembre et jusqu’au 15 décembre, si nécessaire», estime ainsi Patrick Ollier, président de Seine Grands Lacs. Après un hiver et un printemps secs, les mois de juillet et d’août ont enregistré un déficit de précipitation global de 65% sur le bassin amont de la Seine. Ces conditions, associées à des températures estivales élevées, ont eu pour conséquence un étiage des cours d’eau relativement précoce et particulièrement sévère. Les restitutions d’eau ont représenté plus de la moitié du débit observé à Paris; 98% à Châlons-en-Champagne; près de 70% du débit observé à Gournay-sur-Marne; 80% du débit à Troyes; 70% à Pont-sur-Seine; près de 30% du débit de l’Yonne.

Un ouvrage en cours de construction
Seine Grands Lacs est un syndicat mixte depuis 2017, œuvrant sur 18 départements et trois régions. Gestionnaire et propriétaire des lacs-réservoirs du bassin de la Seine, il assure la double mission d’écrêter les crues d’hiver et de printemps et de soutenir les débits de la Seine et de ses affluents (Aube, Marne et Yonne) en été et en automne. Un nouvel ouvrage est en cours de construction dans le secteur de la Bassée (Seine-et-Marne), destiné à compléter le dispositif de protection contre les inondations et à réduire les dommages prévisibles liés à ces phénomènes.

lire la suite sur

https://transitions.landot-avocats.net/2022/09/08/secheresse-le-cash-seche/

 

 

réserves d'eau de la Sélune en Normandie.

réserves d'eau de la Sélune en Normandie.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article