Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
                                                                       AMIS DES MOULINS 61
Articles récents
Lire la suite

Stéphane Bern soutient nos actions en faveur des moulins.

6 Janvier 2021

C’est toujours un plaisir que de recevoir pour commencer une nouvelle année les vœux de nos amis, connaissances et relations. Traditionnellement, on envoyait des cartes et j’ai pour souvenir ces merveilleuses compositions de paysage sous la neige et de Pères Noël tirant leurs traîneaux ; aujourd’hui tout cela se perd et la mode des vœux par courrier électronique a pris le dessus... Il n’y a plus que les véritables amis qui persistent à adresser  leurs vœux personnalisés sur des cartes de circonstance.

Au siège de l’association,  nous  avons reçues plusieurs courriers, d’amis,  d’adhérents, de collègues et de nos parlementaires, toutes agrémentées d’un message de sympathie, d’encouragement, de félicitations pour nos actions ce qui conforte nos collaborateurs.

Mais parmi tous ces messages il y en a un que nous attendons comme un véritable présent c’est celui de Monsieur Patrimoine, je cite ici Monsieur Stéphane Bern. Chaque année, en effet,  nous recevons une carte avec une dédicace particulière. Ce message est pour nous important car s’il y a,  en France,  une personne qui connaît  le patrimoine et surtout le patrimoine de Pays c’est bien Stéphane Bern. A cette occasion je voudrais saluer en tant que  Président de notre association le travail et l’investissement financier qu’a fait Stéphane Bern au collège militaire de Thiron Gardais. Nous avions eu l’occasion,  dans les années 2007, de visiter avec mon épouse Pimprenelle, ce bâtiment qui menaçait ruine. A cette époque, le gardien des clefs était Victor Provot, aujourd’hui Maire de Thiron. Les murs,  escaliers et  plafonds, étaient en fort mauvais état. Tous pensaient que c’était  folie que de vouloir restaurer cet édifice. Mais la passion des monuments historiques qui coule dans les veines de Stéphane Bern a contribué à faire un véritable miracle. Les visiteurs sont, aujourd’hui, saisis par la beauté de ce bâtiment et de ses jardins. Avec un peu d’imagination, nous pourrions voir les élèves officier de l’armée du Roy défiler dans les rues de Thiron.

  • C’est également  Stéphane Bern qui a déclaré lors d’une visite Avec Sébastien LECORNU, alors Secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire (2017-2018).  visite dis-je  d’un moulin hydraulique dans le département de l’Eure  « Il ne faut pas opposer patrimoine et environnement » malheureusement cette phrase n’a pas été entendue par les Ministres qui se sont succédés au Ministère de l’écologie…
  • C’est donc un grand honneur et un véritable encouragement que de recevoir le message de notre ami des moulins Stéphane Bern  et nous lui en sommes très reconnaissants. Nous vous promettons, Monsieur Patrimoine,  de défendre ‘becs et ongles’  encore pour cette année 2021, nos moulins, patrimoine de pays ainsi que le patrimoine naturel qui les entourent.
  • « Sauvegarder pour transmettre »

 

Stéphane Bern soutient nos actions en faveur des moulins.
Lire la suite

L’intérêt général est formé des intérêts particuliers : il ne justifie rien de plus »  Antoine de Saint-Exupéry

1 Janvier 2021

Avec l’année nouvelle, nous tournons une page, cette phrase classique que nous retrouvons régulièrement sur les cartes de vœux nous  fait sourire. En ce qui concerne notre association voilà des années qui se suivent et qui se ressemblent. D’un côté les moulins et leurs ouvrages hydrauliques et de l’autre des lois, des décrets, qui s’empilent pour faire barrage aux barrages. Et bien parlons en des « barrages » comme "ils disent" nous, voyez-vous nous préférons appeler un chat un chat ! Et nous les dénommerons  retenues d’eau … Depuis très longtemps les biefs des moulins sont de véritables réserves biologiques ou la flore et la faune s’épanouissent dans les meilleures conditions.  Est-il besoin de le crier sur le toit et de mettre en avant cette particularité et bien aujourd’hui OUI ! Puisque les « sachants » affirment  le contraire. Nous pouvons les comprendre  car pour savoir ce dont nous parlons il faut avoir les pieds dans les bottes,  chose qu’ils ont oubliée. Il est quand même curieux que ces soi-disant experts en biodiversité imposent que nos cours d’eau puissent circuler « librement » disent-ils afin  que l’eau de nos rivières aillent se jeter au plus vite à la mer alors que nos rivières chaque été s’assèchent de plus en plus , ne serait-il pas raisonnable d’essayer de retenir l’eau dans de petits réservoirs naturels ou créés de la main de l’homme  afin d’assurer la conservation de la Flore et de la Faune ?

Bref, aujourd’hui il est clair que nous nous devons de protéger les zones humides et leurs particularités ; il faut également protéger les tourbières que les écolos en culottes courtes découvrent avec délectation. Et bien voyez-vous nos biefs sont exactement semblables aux Zones humides et aux tourbières avec,  en plus, une richesse faunistique exceptionnelle. Aujourd’hui,  dans toute l’Europe (et ailleurs) devant les assecs des  petites rivières l’on crée de  petits barrages, exemple en catalogne où ces réserves d’eau peu profondes font le bonheur des loutres et des  batraciens, nous pourrions citer ici bien d’autres exemples.

Chez nous en France, on continue à « casser » les retenues d’eau sous prétexte de la continuité écologique, nous allons même casser des zones Natura 2000 pour en faire un réservoir de la biodiversité … (Nous avons un dossier en cours pour exemple).

Alors,  bien sûr, nous sommes accusés et de mauvaise foi et de vouloir protéger des biens patrimoniaux appartenant à des « nantis » oui vous lisez bien nantis! … Mais non Messieurs les détracteurs, les propriétaires de moulins ne sont pas des nantis ce sont,  pour la grande majorité, des « naturalistes », pour les nuls qui pourraient lire cet article la définition  de naturaliste du Larousse est « Spécialiste de zoologie ou de botanique de terrain ou, plus généralement, amateur de sciences naturelles ». Et oui, nous avons, nous,  les propriétaires de bief la chance de pouvoir observer au quotidien la Nature avec un grand N.

Nous avons pu entendre récemment qu’en Normandie les écolos et les Pêcheurs étaient très déçus par les comptages de saumons et ce malgré le grand effacement des seuils de moulin Normands ; ces poissons si chers aux Pêcheurs et si « chers » aux contribuables, n’étaient pas au RV ; c’est alors qu’un responsable de la fédération de Pêche à la ligne «s’esclaffait» c’est la faute aux turbines des moulins producteurs d’électricité. Nos grands donneurs de leçon ne sont même pas en mesure de reconnaître leurs échecs ! « Les Pauvres… » un  bel exemple de la médiocrité des propos à l’encontre des moulins patrimoine de Pays. Beaumarchais aurait placé là sa célèbre tirade. « Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer » Nos détracteurs sont vraiment prêts à tout !

Nous allons le répéter encore une fois alors que voilà plus de dix ans maintenant que nous le clamons, il est urgent que les agences de l’eau se « bougent le derrière » pour mettre en place des systèmes fiables de filtrage de stations d’épuration et là vous verrez revenir les poissons dans nos rivières françaises.

Et oui les amis nous le rabâchons les produits lourds et les produits endocriniens qui s’ils apportent la guérison à nos malades et le confort aux autres utilisateurs, polluent à outrance les cours d’eau.

« Les produits endocriniens nuisent gravement à la biodiversité »

Nous allons nous arrêter là pour ce 1er janvier d’une nouvelle année qui se promet d’être une grande et belle année pour nos moulins ;  l’unité de nos fédérations et associations promet des jours nouveaux.  C’est ce que nous souhaitons à tous les propriétaires d’ouvrages hydrauliques.

Bonne année à tous .

 

 

 

L’intérêt général est formé des intérêts particuliers : il ne justifie rien de plus »  Antoine de Saint-Exupéry
L’intérêt général est formé des intérêts particuliers : il ne justifie rien de plus »  Antoine de Saint-ExupéryL’intérêt général est formé des intérêts particuliers : il ne justifie rien de plus »  Antoine de Saint-Exupéry
L’intérêt général est formé des intérêts particuliers : il ne justifie rien de plus »  Antoine de Saint-ExupéryL’intérêt général est formé des intérêts particuliers : il ne justifie rien de plus »  Antoine de Saint-Exupéry
Lire la suite
Lire la suite

I have a dream

26 Décembre 2020

J'ai fait un rêve cette nuit  : les castors sont venus à notre secours . Ils ont pris position sur nos barrages pour les défendre et reconstruire ceux qui ont été détruits.
Bonne et heureuse année pour vous et votre famille ! 

Nous n'avons pas pu résister à partager ce message envoyé par l'un de nos grands amis des moulins de l'Orne...

I have a dream
Lire la suite

A Savonnières dans le Cher, comme dans l'orne...

21 Décembre 2020

On le sait, ce qui fait une partie du charme de "Savonnières" a de la chance, en plus d'y avoir mis beaucoup d'énergie et de détermination. Ailleurs, tout le long des petits cours d'eau de France, dans l'Orne entre autre,  on a beau y mettre beaucoup de détermination, la moindre petite cascade sera détruite, pourtant pianotant sa musique sur les rochers, et postillonnant ses ions négatifs au nez des riverains et promeneurs. Pas de chance pour les habitants et touristes du lieu: il leur restera une eau tranquille, muette et neutre." Car on le sait, ce qui fai(sai)t une partie du charme de...". Quels saccageurs de charme ont droit de cité sur des territoires qu'ils n'habitent pas? (Réflexion de l'un de nos membres du bureau ADM 61)

A Savonnières dans le Cher, comme dans l'orne...
Lire la suite

Les lobbyistes gagnent du terrain.

20 Décembre 2020

 Les "lobbyistes", des trafiquants d'influence.

Dans les couloirs du Parlement et des ministères, les lobbyistes tentent d'orienter la loi, toujours pour servir les intérêts de leurs clients ou de leurs amis. Ils font pression sur les élus, livrent des amendements clés en main ou commandent des études sur mesure et parfois trouvent un créneau dans la presse nationale... C'est l'exemple de ce matin dimanche 20 décembre à 7h59 ou la chroniqueuse d'Europe 1, Virginie Salmen a repris pratiquement à l'identique les propos du journal "Le monde" paru il y a quelque jours.

Nous avons réagi à cette chronique par un message envoyé directement sur le site de la radio europe 1.

A l'attention de Mme Virginie SALMEN , Europe 1

Suite à votre chronique de ce Dimanche matin sur les barrages qui bloquent les cours d'eau, je pense que vous devriez vous documenter sur le sujet. Ce n'est pas parce que les lobbies européens affirment de fausses informations que cela est vrai. En effet les "barrages" comme ils disent qui sont sur les cours d'eau européens existent depuis plus d'un siècle beaucoup s'appellent "moulin hydraulique", ce sont les témoins d'un passé historique repris au patrimoine de pays . Il faut savoir qu'il y a eu un décret royal *qui, au 18° siècle, interdisait de donner à manger plus de trois fois par semaine du poisson aux ouvriers  de moulins tellement le poisson pullulait et , pourtant il y avait,  à cette époque, beaucoup plus de moulins donc de "barrages". Je vais vous donner un site à visiter si vous souhaitez approfondir ce sujet   : http://www.hydrauxois.org/2020/12/avec-12-million-de-barrieres-les.html   Je vous en souhaite bonne lecture et espère que vous pourrez en faire état dans une prochaine chronique.

Bien à vous.

André QUIBLIER

Association les amis des moulins de l'Orne.

* il est clair que ce décret Royal est discutable mais nous retrouvons trace régulièrement dans les écrits anciens de ce genre d'annotations qui laissent penser à la véracité de cette allégation.

 

 A entendre sur :https://www.europe1.fr/emissions/Dans-quel-monde-on-vit/plus-dun-million-dobstacles-perturbent-la-vie-des-cours-deau-europeens-4013634

Les lobbyistes gagnent du terrain.
Lire la suite

Un déni démocratique et Un pied de nez de plus aux parlementaires.

18 Décembre 2020

Par OCE Publié le 

https://continuite-ecologique.fr/derives-sous-marines-du-mtes-et-de-lofb-profitant-du-changement-mediatique/

 

Un déni démocratique et Un pied de nez de plus aux parlementaires.
Lire la suite

Pierre Meyneng élu président de la FFAM

6 Décembre 2020

*L’élection du nouveau bureau de la FFAM (Fédération Française des Associations de sauvegarde des Moulins,) s’est déroulée le Samedi 5 Décembre suite à l’AG .Deux candidats présentaient leur candidature  au poste de Président en remplacement d’Alain Forsans, Robert Birot et Pierre Meyneng.

Ce fut un vote extrêmement serré mais c’est Pierre Meyneng  qui a été élu ; évidemment l’équipe de  Robert Birot  fut  déçue, il faut croire qu’une élection n’est jamais gagnée d’avance…

Voilà donc notre ami et collègue Pierre Meyneng 43 ans (un jeune président) à la tête de cette puissante Fédération. Il lui appartient maintenant d’opérer un changement radical. Avec ce nouveau départ, nombre de soutiens vont renforcer son mandat ; notamment certaines  associations fort déçues de la précédente présidence et considérant, à juste titre, que la Fédération manquait d’écoute envers ses adhérents et de fermeté envers les institutions.

Les organisations d’état vont, elles aussi, voir le changement, celles-là mêmes qui ont, depuis de nombreuses années, berné les administrateurs  des deux Fédérations de moulins existantes, (FFAM et FDMF) et qui,  aujourd’hui,  vont se trouver face à une équipe déterminée qui n’acceptera pas d’être manipulée.

Pierre Meyneng un homme de terrain et d’action, avec qui nous travaillons depuis quelques années déjà  en Normandie.

Il est président de l’association VPH Normandie (Valorisation du patrimoine hydroélectrique) VPH-Normandie a été créée en 2012. Son objet est la valorisation et le développement de l’activité hydroélectrique en Normandie.

 

Nous avons créé ensemble avec Didier Fillatre Président de  "l'association de Défense et de Sauvegarde des Moulins Normands-Picards"  et  avec Jean Blanchet président de l’ARAM BN/35, Le collectif de Défense des Rivières normandes.

http://lesamisdesmoulins61.over-blog.com/2018/10/appel-au-regroupement-des-associations-de-sauvegarde-des-moulins-normands.html

 

Les  qualités  que nous rencontrons chez  Pierre sont sa disponibilité, son écoute,  ainsi que ses connaissances tant sur le domaine technique que  juridique.

Ces aptitudes vont devenir d’une importance vitale pour  l’avenir de nos associations départementales.  La présence de Pierre lors de nos AG et parfois même de nos CA prouve son investissement ce qu’aucun président de Fédération n’a démontré à ce jour.

Nous rentrons, aujourd’hui, sur le terrain, dans une phase difficile et compliquée qui va nous obliger à entamer des procédures juridiques, ce que nous avions, jusque-là, évitées ; Cependant,   les "DDT" durcissant leurs actions, malgré une politique apaisée souhaitée par la Ministre de l’environnement, nous allons devoir monter aux créneaux et il y a de fortes chances qu’il nous faille prendre un abonnement au tribunal administratif de Caen.

Voilà les amis nos associations se sont réveillées ce matin avec un nouveau capitaine à la barre et bien, souhaitons-lui bonne chance et bon vent. Il peut, d’ores et déjà compter sur notre  soutien, notre appui  et nous appelons tous nos collègues Présidents d’associations à lui adresser un message de sympathie.

pierre.meyneng@orange.fr

Bon courage Pierre « le plus dur reste à faire ! » Mais nous sommes tous à tes côtés !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pierre Meyneng élu président de la FFAM
Lire la suite

1er Décembre Les Meuniers et les ouvriers des forges hydrauliques fêtent La St Eloi.

30 Novembre 2020

"Si à la Saint Eloi tu brûles ton bois, tu auras froid pendant trois mois."

Saint Eloi** était fêté à deux reprises dans l'année, une première fois le 25 juin sous le nom de Saint Eloi d'été, et une seconde fois le 1er décembre sous le nom de Saint Eloi d'hiver. 

*Gallo-romain originaire de Chaptelat dans le Limousin, "le bon saint Eloi" appartenait à une famille de paysans aisés qui travaillaient eux-mêmes leur domaine, à la différence de tant de grands propriétaires qui les faisaient cultiver par de nombreux esclaves.

 Il laissa à l'un de ses frères le soin du domaine et entra comme apprenti orfèvre dans un atelier où l'on frappait la monnaie royale selon les méthodes romaines anciennes. Il gardait une partie des revenus venant de sa famille et  les employa au service de la charité des pauvres et des esclaves. Il était aussi habile à travailler les émaux que dans les ciselures d'or fin. Ces qualités professionnelles allaient de pair avec une scrupuleuse honnêteté. Lorsqu'on lui demanda d'exécuter un trône d'or pour le roi Clotaire II (613-629), il en fit un deuxième avec l'or en surplus qu'il ne voulait pas garder pour lui-même. Cet acte, étonnant pour l'époque, lui valut la confiance du roi qui lui demandât de résider à Paris, comme orfèvre royal, fonctionnaire de la Trésorerie royale et conseiller à la cour.

Nous notons que, dans le Perche, St Eloi était fêté à deux dates,  le 1er Décembre étant la Fête officielle de ce Saint et en Juin, le 25, date qui coïncidait avec l’arrêt des forges dont il était le Saint Patron.

 

La grande fête des Forges  se situait  à la Saint Eloi d’été qui tombait après la Saint Jean  (fin Juin),  
cette date correspondait à l’arrêt des moulins ; en effet, l’étiage faisant,  il n’y avait plus assez d’eau dans la rivière
pour faire tourner les Roues et les forges s’arrêtaient.

Les ouvriers allaient alors se louer dans les fermes des environs pour les travaux des champs, les charbonniers en profitaient
pour refaire les stocks de charbon de bois et les mineurs les stocks de minerai, (à la reprise du fourneau à Rainville,  
en Octobre, il y avait six mois de provision).

Il est de fait que la Fête de la St Eloi était la Grande fête des forges. La veille, les apprentis et  servantes nettoyaient la place de fond en comble. Dès le lendemain, tous et toutes lavés et apprêtés, partaient de chaque moulin en procession 
 pour se retrouver sur la place de Longny ; là, les attendait le porteur du Bâton de St Eloi, sur le parvis de l’église,
tenant, dans l’autre main, une torche ; ils y entendaient messe et s’en retournaient au moulin et à la forge pour ‘donner
à boire aux roues des moulins’, un gâteau, offert  par les ouvriers,  était ‘frappé par le marteau’, comme souvent
dans notre région s’en suivait un grand festin.

 

         
   

Le repas terminé, il était d’usage que le porteur du bâton de Saint Eloi remette la statue
du Saint à son nouveau détenteur et ce,  pour une année,  les participants suivaient alors
ce dernier, en procession  jusqu’à sa demeure où il se devait d’offrir ‘un coup de cidre’.
Déjà à cette époque « l’on marquait le passage ».

   

* Extrat du site : http://www.lemoulinderainville.com/vie-sociale.html

C’est une journée particulière où la hiérarchie s'efface, une journée qui renforce les liens de cohésion entre les différentes spécialités. Cette cohésion qui est le ciment des valeurs indispensables dans l’exercice du métier.

Aujourd’hui, la tradition perdure à l’occasion des journées du patrimoine de pays et des moulins organisées par la fédération Patrimoine environnement le 4° WE de juin. Nos moulins ouvrent leurs portes aux visiteurs dans l’Orne, la Normandie mais également dans tous les départements. C'est notre façon à nous de fêter notre Saint Patron.

 

1er Décembre Les Meuniers et les ouvriers des forges hydrauliques fêtent La St Eloi.
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>